Une étape importante…

VIEUX-CHÂTEL, UN GRAND PAS EN AVANT

Vendredi 5 décembre à 18h00 en le hall de l’Aula des Jeunes-Rives-Espace Louis Agassiz vous êtes tous conviés au vernissage de l’exposition des projets du concours d’architecture «Vieux-Châtel» avec la remise officielle des prix.
À cette occasion vous pourrez enfin voir tous les projets avec leur maquette et surtout vous penchez sur celui choisi comme lauréat.
Le jury était composé de 5 membres professionnels avec une suppléante, tous architectes de renom, dont 2 de la Ville. 5 membres non-professionnels dont 2 membres avec une suppléante de la CDEF (Coopérative d’en face), 1 ingénieure horticole de la Ville et un membre d’AVE. Des spécialistes conseils de la CDEF et 2 indépendants ont été appelés pour parfaire le jugement des 9 membres du jury appelés à se prononcer.
Après un tour d’horizon, où chaque juré a pu prendre connaissance des 8 projets en lice, nous nous sommes plongés dans des discussions nourries où les qualités des différents projets ont été mises en exergue. Deux types de construction étaient présentées, soit des immeubles-barres et des immeubles-blocs. Tous entraient à peu de choses près dans le cadre fixé par le cahier de charges qu’AVE avait approuvé.
Lors de la première session d’examen, il avait été convenu de sortir du choix final la moitié des propositions. Un repêchage était possible lors de la deuxième session. Les quatre projets restants ont été soumis aux spécialistes conseils qui nous ont livré des rapports et explications très fournis et d’excellente qualité. Nous en avons pris appui pour les discussions suivantes.
Nous rappellerons que les dossiers remis aux concurrents, comme nos travaux d’ailleurs, étaient soumis et le sont encore à la norme SIA 142. Norme très exigeante. Par là tous les membres du jury sont astreints au secret et à la confidentialité jusque à la remise des prix.
Après de grandes envolées, en plongeant dans les détails et pour certains quelques regrets, il n’y eu pas de repêchage.
Commençait alors un travail très intense pour analyser les projets restants. Pour certains, la tension était palpable, chacun ayant dans sa tête «le projet» à choisir ou ceux à éliminer. Plusieurs aller et retour au pied des projets ont permis à chacun de faire valoir tant dans les qualités que dans les défauts ses impressions, constatations et sentiments. Les architectes avec leur expérience comme les autres membres du jury ayant chacun une vision, différente il a fallu les décanter. Un travail de longue haleine passionnant mais surtout prenant. Il ne s’agissait pas d’exprimer ses désirs et de passer au-dessus de ceux exprimés par les autres. Il fallait trouver dans ces projets les attentes des futurs habitants, ainsi que les voeux exprimés par les riverains dans le cahier de charges urbanistique.
Au fur et à mesure des discussions et des remises en question, nous avons commencé par procéder par petites touches d’élimination. C’est presque plus par manque de qualités et d’intégration que les projets ont été classés.
Le choix final s’est porté sur le projet rencontrant au plus près le cahier de charges urbanistique d’AVE. Tout au moins sur l’emplacement, son volume et les cotes d’altitude à ne pas dépasser. C’est un projet qui s’intègre harmonieusement dans le quartier tout en préservant une très large place au jardin public que tout habitant de Vieux-Châtel souhaitait ardemment. Il rejoint au plus près les attentes de la grande majorité des riverains. Les espaces et la végétalisation diminueront de plus son impact.
Il est évident que chacun des projets présentés portent en lui des germes d’insatisfaction. Certains pourraient, mais dans une moindre mesure, se sentir quelque peu lésés. Il faut voir ceci dans la durée. Il ne vous reste donc qu’à visiter l’exposition du 5 au 17 décembre pour vous rendre compte des difficultés à faire un choix qui porte à conséquence pour plusieurs générations à venir.
Nous vous rappelons que c’est la Ville qui est propriétaire du terrain et que la CDEF est le maître d’ouvrage. AVE n’étant que le garant que des choix que les habitants et le comité ont fait et exprimé au travers des années de discussions et de luttes pour la sauvegarde de ce jardin légué en 1882 à la Ville par Edouard Desor.
La CDEF a exprimé à de nombreuses occasions leurs voeux de s’intégrer au mieux dans le quartier et de participer à sa vie. Ainsi en conservant les excellentes relations établies nous pourrons, si cela devait vraiment s’avérer nécessaire apporter quelques modifications au projet. Qui vous l’admettrez seront plus affaire d’esthétisme et de subjectivité, que de modifier
des éléments.
Pour ce qui est du jardin public, il sera vaste comme désiré. Cependant aucun des projets n’a apporté une solution vraiment satisfaisante. La Ville devra ainsi revoir cet aménagement.
Votre comité s’estime très satisfait du résultat obtenu et espère que vous le serez aussi. Sept ans de travail en commun ont permis d’arriver à ce résultat. Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui ont aidé, participé de manière désintérressée.

Dates importantes en 2015
Assemblée générale le 26 février 2015. Confirmation suivra.
La fête du quartier le 27 juin 2015 Thème: le cirque.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s